Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Journal de Denis Chautard
  • Journal de Denis Chautard
  • : Journal de Denis Chautard, Prêtre de la Mission de France, Retraité de l'Education Nationale, Secrétaire de l'Association d'Entraide aux Migrants de Vernon et Aumônier Catholique des personnels de la Préfecture de Police de Paris
  • Contact

Recherche

Articles Récents

25 juin 2012 1 25 /06 /juin /2012 22:01

Solitude

Aujourd’hui, en France, la solitude touche 4,8 millions de personnes . 11% de Français (9% en 2010) ne disposent d’aucun réseau de sociabilité et peuvent donc être considérés comme objectivement seuls. Loin de reculer, l’isolement relationnel a progressé de 20% en deux ans et s’étend à des populations qui étaient jusqu’ici épargnées par ce phénomène.

On est seul de plus en plus jeune : la proportion des 30-39 ans est de plus en plus importante et passe en 2 ans de 3 % à 9%. L’âge moyen des personnes isolées passe de 59 ans à 54 ans.

En 2012, le travail n’est plus un gage d’insertion sociale. 27% des Français en emploi (contre 20% en 2010) disent ne pas être en mesure de construire des relations autres que strictement professionnelles avec leurs collègues. Les travailleurs pauvres et les travailleurs indépendants sont les plus exposés au risque d'isolement.

13% des Français éprouvent en 2012 un sentiment d’abandon, d’exclusion ou d’inutilité. Les raisons d’isolement citées renvoient à une rupture familiale (31%), amicale (13%), professionnelle (10%) à un problème de santé ou de logement. La solitude n’est pas un état mais le résultat d’un processus, d’un enchainement d’événements qui peut être enrayé.

Télécharger la synthèse de l'étude Les Solitudes en France 2012 [PDF]

Télécharger le rapport 2012 complet - Les Solitudes en France [PDF]

Les réponses de la Fondation de France

Face à ce constat, la Fondation de France réaffirme son engagement contre les Solitudes. Elle se mobilise en soutenant chaque année pour 15 millions d’euros, plus de 1000 actions portées par des associations et des acteurs de terrain, qui œuvrent au quotidien et au plus près des personnes isolées.

La Fondation de France agit selon deux principes :

- aider les personnes souffrant de solitude à retrouver leur utilité, et donc leur place parmi les autres. Elles ne doivent pas être considérées comme des bénéficiaires, mais être pleinement associées à un projet ;

- soutenir des actions qui s’inscrivent dans le temps et la proximité : la solitude est un mal de tous les jours qu’aucune initiative ponctuelle ne peut enrayer.

Lien à la Source

La société Saint Vincent de Paul agit contre l’isolement

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires