Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Journal de Denis Chautard
  • Journal de Denis Chautard
  • : Journal de Denis Chautard, Prêtre de la Mission de France, Retraité de l'Education Nationale, Membre de l'Association d'Entraide aux Migrants de Vernon et Aumônier de la Communauté Chrétienne des Policiers d'Ile de France
  • Contact

Recherche

Articles Récents

20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 10:19

 

Ce mercredi, sort en France le documentaire « Des abeilles et des hommes », un film du Suisse Markus Imhooh qui s’intéresse aux causes de la surmortalité des abeilles. Depuis plusieurs années, des spécialistes s’inquiètent de ce phénomène qui pourrait avoir des conséquences graves sur notre vie quotidienne : un tiers de ce que l’on mange dépend de leur butinage. Au-delà de l’alimentation, les abeilles sont aussi utiles pour soigner les hommes. Les vertus du miel et autre gelée royale sont de plus en plus prisées par la médecine.

Le Professeur Henri Joyeux est chirurgien, professeur à la faculté de médecine de Montpellier et auteur du livre «Les abeilles et le chirurgien ».

« Le miel est un produit antiseptique, anti-inflammatoire, antibiotique et même anesthésique dans tous les problèmes ORL, dentaires » explique le professeur qui ne tarit pas d’éloges sur ce produit fabriqué par les abeilles, « un produit qui ne coûte rien sinon le respect de la nature et le respect de la sentinelle de la nature qu’est l’abeille ».

Apithérapie

De ces constatations, le professeur Joyeux aimerait créer une nouvelle profession : l’apithérapie. A l’apithérapeute, le médecin voudrait donner « des fiches thérapeutiques pour les maladies bénignes qui peuvent être traitées de manière simple par les produits des abeilles. Exemple : mettre un peu de miel d’acacia ou de châtaigner sur les lèvres d’un enfant qui a du mal à s’endormir en lui expliquant que comme cela il dormira comme un ange ; pour celui qui a été opéré, lui donner une cuillère à moka de gelée royale et une cuillérée à soupe matin et soir de pollen pour stimuler son immunité ».

Le professeur Joyeux est donc particulièrement sensible au sort des abeilles, « sentinelle de la nature » qui sont comme les canaris utilisés dans les mines pour prévenir les coups de grisous. « Nous devons faire attention à l’agriculture collectiviste qui est en train de tuer les abeilles et qui est un scandale nutritionnel et de santé pour l’humanité », prévient-il.

« La perte des abeilles montre que nous mangeons des produits et respirons des produits qui sont toxiques pour notre respiration, pour notre prostate ou nos ovaires, notre utérus. Ces produits sont très mauvais pour la transmission de la vie et donc très mauvais pour notre santé » explique le médecin. « Ce sera une catastrophe humanitaire et sanitaire » conclut-il.

Propos recueillis par Jean-Baptiste Cocagne

 Ecouter l’interview en Real Player

 Ecouter l’Interview en MP3

 Lien à la Source

Partager cet article

Repost 0
Published by Denis CHAUTARD - dans pays du monde
commenter cet article

commentaires